jeudi 8 décembre 2011

Cuba Road Trip / part 2

La monnaie cubaine. Ou plutôt les deux monnaies cubaines!
A Cuba, il y a deux monnaies depuis fort longtemps. Jusqu'en fin 2004, les cubains payaient en pesos, et les touristes en dollar Us. Depuis le 8 novembre 2004, le dollar américain n'a plus cours. Les pésos restent réservés aux cubains et les touristes doivent acheter des pésos convertibles.
Les cubains utilisent des pésos ordinaires, avec des prix qui les concernent et les salaires qui vont avec (les salaires cubaines varient en général entre 10 et 30 euros par mois...)
1€ = 1.33CUC et 1 CUC = 24 pesos



Cuban money. Well, the 2 Cuban currencies. Cuba has had 2 different currencies for a long time now. Up until the end of the year 2004, Cubans paid with Cuban pesos and tourists with US dollars. Then in November 2004, the US dollar was replaced with convertible pesos (CUC). CUC’s are only for tourists, Cubans pay with Cuban pesos (and things are priced accordingly to the Cuban salary)(NB: a Cuban salary varies between 10 and 30 euros per month…).
1 EURO = 1.33 CUC and 1 CUC = 24 cuban pesos





Tous les prix pour touristes sont extrêmement chers, que ça soit le taxi, les plats, les souvenirs, les pourboires... Très chers, même pour des Européens, donc de loin hors de prix pour les cubains. On se sent un peu comme des vaches à lait la bas. Pour faire 4 blocs en taxi, ils demandent 4 CUC! Ca m'étonnerait qu'un cubain puisse payer un taxi ce prix là! Tu te gare 10minutes, le gardien de parking te demande 1CUC! (Et nous au Maroc on gueule quand on doit payer un gardien 20 cents...). Il faut toujours donner un pourboire, toujours donner une pièce aux musiciens...toujours 1 CUC par ci, 1 CUC par là. 
L'argent pars extrêmement vite à Cuba. Au faite on aurait peut être du changer des CUC en pesos...pour payer le même prix que les locales. 


Everything meant for tourists is so expensive. Taxis, food, and tips…everything is pricy. On holiday in Cuba, we did sort of feel like cash cows. To take a cab ride 4 blocs it’s 4 CUC! I would be rather surprised if Cubans with their low salary could pay that price for a cab! You park your car for 10 minutes; you have to pay 1 CUC (and in Morocco we complain about paying 20cents for parking!). You always have to leave a tip for waiters and musicians…1 CUC here, 1 CUC there. 
You end up sending money very fast at Cuba. We probably should have changed some money into Cuban pesos…maybe that way we could have paid some things the same price as the locals…

5 billets CUC et en bas à droite 1 pesos cubain.
5 CUC notes and 1 cuban pesos (lower right).

Quelques pièces CUC.
Some CUC coins.

De retour aà notre visite de la Havane. Il était temps de faire notre visite de la vieille ville. On a commencé par visiter la Plaza de la Cathedral.

Back to our trip around Havana. Time for our walk around the old part of Havana to start. First place we visited was the Plaza de la Cathedral
Cette place doit son nom au majestueuse église du 18eme siècle (plus tard baptisé cathédrale) qui la surplombe. La cathédrale San Cristobal était ouverte, et on a pu jeter un coup d'oeil à l'intérieur. Sa façade extérieur du style baroque était en fait plus intéressant que l'intérieur.

As you can probably guess, this square got it's name from the majestic 18th century church (later called cathedral), that stands there. The cathedral San Cristobal was open, and even though we were wearing shorts, we were allowed to have a peak inside. The exterior (baroque style) was in fact more interesting.




En se dirigeant vers la Plaza de Armas on est passé devant le bar mythique la Bodeguita del Medio. Apparemment c'était dans ce lieu que Hemingway aura inventé le Mojito. Le bar était bondé de touristes donc on ne s'est pas arrêté.

We then headed towards Plaza de Armas. On our way there, we passed the famous bar Bodeguita del Medio. It was here apparently that Hemingway invented the Mojito cocktail. The place was packed with tourists, so we didn't stop.


La femme au milieu de cette photo était à priori en photo dans le guide touristique Lonely Planet, du coup elle est devenu en quelque sorte une star (pour les touristes). Tous les jours elle reste assis là à attendre que les touristes la prennent en photo contre 1 CUC. A strictement rien faire, elle gagne environ 30 CUC par jour, un salaire énorme à Cuba!

The woman in the middle was apparently in the travel guide book Lonely Planet, so she is somewhat famous. All she does nowadays, is sit around and have tourists take pictures of her (in exchange of 1 CUC). Apparently she earns about 30 CUC a day (a very good salary in Cuba) for sitting around doing nothing!





Beaucoup de bâtiments sont en travaux de rénovation dans la vieille havane.
Many buildings in the old part of Havana are being renovated.


De retour à la Plaza de Armas (là ou on avait attendu notre guide le matin). La place grouillait de monde, rien à voir avec la place calme et désertique qu'on a connu le matin! Des bouquinistes sont installés un peu partout autour de la place.

Back at the Plaza de Armas (where we had waited for our guide that morning. The square was much more lively at this time (early afternoon). Second-hand booksellers are everywhere.
La Plaza de Armas est la plus vieille place de la Havane. Construite en 1582, elle doit son nom aux exercices militaires que l'on pratiquait dés le 16eme siècle.

The Plaza de Armas is the oldest square of Havana (built in 1582). The square gets it's name from the military exercises that used to be performed there.
Au centre, une statue de Carlos Manuel de Céspedes.
In the middle, there is a statue of Carlos Manuel de Céspedes.

Tout le coté ouest de la place est occupé par Le Palacio de los Capitanes Generales, aujourd'hui transformé en musée (Museo de la Ciudad).

The whole wear side of the square is taken up by the magnificent Palacio de los Capitanes Generales. Today it has been made into a museum (Museo de la Ciudad).



Une petite ruelle à coté de la Plaza de Armas.
A small road next to Plaza de Armas


Une petite boutique pour Cubains. Pas grand chose ni grand choix!
A small shop for Cubans. Not much for sale!


La Iglesia y Convento de San Francisco de Asis.
The Iglesia y Convento de San Francisco de Asis



Des écolières à la Havane. Je trouve que cette photo montre bien le métissage de la population cubaine.  "Le sucre est blanc, brun ou noir. Ainsi est la population de Cuba." C'est une phrase de l'écrivain Pablo Armando Fernandez.

Some children at Havana. I find this photo is a good example of the different skin colors people have in Cuba. "Sugar is white, brown or black. So are the people of Cuba", is what the writer Pablo Armando Fernandes once said.



A coté de l'église se trouve cette statue. Il s'agit du Caballero de Paris. Dans les années 20, ce personnage à eu un accident qui déclencha chez lui un sacré délire! Il déambulait dans le centre de la Havane, vêtu d'une grande cape noir, se proclamant "le Chevalier de Paris". Personne ne sait pourquoi! Apres la révolution, ordre fut donné à tous les restaurants de la Havane de le nourrir gratis. Les habitants lui offraient des vêtements et lui offrait des fleurs aux passants.
Aujourd'hui, lui tenir la barbe ou la main est censé porter bonheur.

This statue honors the Caballero de Paris. In the 1920's this man had a bad accident that mad him rather crazy. He spent his life wandering Havana streets insisting he was the Knight of Paris. Nobody know's why! After the revolution, order was given to restaurants to feed him for free. The local townspeople would give hime clothes and he would give flowers.
Today it is supposed to bring good luck if you touch his beard or hand.


Ensuite nous nous sommes rendus à la Plaza Vieja, entouré de nombreux beaux palais avec des façades colorées. Presque tous ont été restaurée.

Next we visited the Plaza Vieja, an old square surrounded by beautiful old palaces with colorful walls. Nearly all of the buildings here had been renovated.



La calle Obispo est l'une des rues les plus pittoresques de la vieille ville. C'est une rue commerçante plein de boutiques en tout genre. Il parait que c'est même la plus grande concentration de magasins de tout le pays! C'est ici que les cubains font du 'lèche-vitrine', au sens propre du terme, car les prix sont bien au dessus des moyens des cubains.

The Calle Obispo is one of the most picturesque roads in the old part of Havana. It is full of shops of all kind. Many Cubans come here to go window-shopping, literally because the prices are way above what a normal cuban can afford.


Dernière arrêt de notre visite de la vieille ville: l'Hôtel Ambos Mundos. C'est dans cette hôtel mythique que Ernest Hemingway avait établi son quartier général. Sa chambre, le N°511 est désormais devenu une sorte de mini musée. Nous sommes montées jusqu'en haut sur la terrasse de l'hôtel, pour admirer la vue imprenable sur la vieille Havane.

To finish our tour of Havana, our guide took us to a hotel: the AMbos Mundos. It was in this hotel that Ernest Hemingway always used to stay. His room, N°511, has been made into a mini museum. We went up to the roof, where a there is a bar/restaurent, to admire the view.


Tout au long de notre visite, notre guide nous a non seulement parlé des bâtiments et histoire de Cuba, mais également de la vie de tous les jours. Comment les gens survivaient avec des salaires si bas, le marché noir, les changements récents à Cuba...

A un moment il nous à prévenu que les cartes postales mettaient au moins 1 mois pour arriver en Europe.  Il était mort de rire quand on lui a annoncer qu'au moins les cartes de Cuba arrivent à destination, pas comme au Maroc. En effet, au Maroc, certains employés de la poste décollent les timbres sur les cartes, pour les réutiliser ou vendre... Notre guide avait du mal à croire qu'il existait un pays ou la magouille était pire qu'a Cuba!


During the whole tour, our guide not only told us about the old buildings and history of the town, he also told us what life was like in Cuba. How people with such low salaries could survive, the black market, the recent changes...

At one moment he told us that postcards would take at least a month to arrive in Europe, because everything is so slow in Cuba. He was really surprised and found it rather funny when we told him that postcards from Morocco sometimes never arrive because the people in the postoffice nick the stamps. He couldn't believe that there was a country more corrupt and more wheeler-dealing than Cuba!


Il était déjà 14h passé et on commençait a vraiment avoir faim. On a donc décider de manger sur cette terrasse. On à proposé à notre guide de manger avec nous, mais il ne voulais pas (trop gêné). Il nous a dit de l'appeler quand on aura fini de manger pour qu'il nous aide a trouver une voiture de location.

The time was already past 2pm and we were starting to get pretty hungry! We decided to stay and eat here. We asked our guide if he wanted to eat with us, but he would no accept (he said it made him uncomfortable for us to pay him a meal). He said to call him when we finished eating so that he could help us find a rental car.

En apero, mojito bien sur!




La carte étant uniquement en espagnol, on avait aucune idée quoi commander! Le serveur nous a proposé ce plat: un mélange de poissons, crevettes et langouste! miam miam!

The menu was only in Spanish, and we couldn't understand a thing. The waiter suggested this meal: a mix of fish, prawns and lobster! Yummy!

A turkey vulture

Le groupe qui jouait au restaurent.
The musicians that played during our meal.



Le drapeau de Cuba.
The Cuban flag.



En repartant pour rejoindre notre guide à son agence, on s'est arrêté au "Casa de los Arabes". C'est le seul endroit de la Havane ou les musulmans peuvent pratiquer leur religion.
L'intérieur était joliment décoré, et des paons se promenait.

On our way to meet up with our guide, we stopped at the "Casa de los Arabes". It is the only place in Havana where Muslims can practice the Islamic faith.
Inside was quite pretty, and a couple of peacocks were wandering around the place.





Une vendeuse de fleurs à coté d'une statue.
A lady selling flowers sat next to a statue.



Comme prévenu, notre guide nous attendait a son agence pour nous aider à trouver un voiture de location. C'etait très gentil de sa part car il avait aucune raison de nous retrouver pour nous aider (on lui avait déjà donné son pourboire).

As we had arranged, our guide was waiting for us at his agency. It was very nice of him to help us find a car, he had no reason (money wise, we had already given him his tip).


La 'chasse' aux voitures de location a donc commencé.

Tout d'abords, on s'est rendu dans tous les agences dans la vieille ville. Rien. Toutes les voitures étaient réservées. Certaines agences nous disaient même qu'ils ne prenaient que des réservations par internet!!
Ceci nous à mis un peu en rogne. Sur de nombreux guides touristiques, on avait lu qu'il était inutile de réserver une voiture avant, car les agences ne se gênent pas a donner les voitures réservés à des touristes qui viennent demander directement sur place. Ce n'est pas le cas. On aurait du réserver. 

The hunt for a rental car started.First of all we tried all the car rental agencies in the old part of Havane. Nothing. Not one single car. All were booked. Some agencies even told us that they could not take bookings directly, only over internet. This really p*ssed us off, because we had read in travels guides that there was no point booking a car in advance because the agencies would just give it to people that came directly to the agency. Well, they do not. They respect reservations. We should have booked.


Nous avons donc pris un Coco taxi pour se rendre dans la nouvelle partie de la ville, faire les nombreux bureaux de locations de voiture installés dans les hôtels. Tous, les un apres les autres, étaient complètement réservés. Pas une voiture de dispo.

We caught a Coco taxi to the new part of Havana. Here our guide took us from hotel to hotel, rental agency to agency. No luck. 


On commençait a désespérer. Notre guide appelait tous les bureaux de son agence et les agences de location qu'il connaissaient. Mais rien. 
Que faire?! On avait prévu de voyager le plus possible à Cuba, visiter l'ile au maximum. Mais sans voiture, nous voila bloqué à la Havane.
Apres environ 3 heures de recherches, nous nous sommes déclarés vaincus. Notre guide nous a proposé une idée: louer un taxi pour les 2 jours qu'on voulait passer dans l'Ouest de l'ile et soit essayer de trouver une voiture de loc la-bas, soit en rentrant à la Havane. C'etait extrement chère (non seulement la location d'un taxi à la journée, il fallait en plus payer l'accommodation pour le chauffeur), mais ne voyant pas d'autre solution et ne voulant pas rester sur la Havane on a accepter.

It was really starting to look bad. We were getting pretty desperate and almost all hope was gone. Our guide was working hard, calling all the different desks of his agency in different hotels. But after every call, no good news.
What were we to do? We had planned to visit as much of the island as possible during our short trip. Without a car, we were pretty much stuck at Havana.
After about 3 hours of frantic searching, we gave up. Our guide said that we could always hire a taxi to take us west, then look for a car there or 2 days later when we would be back in Havana. It was really expensive (as well as renting a cab and driver, we would have to pay for a room and food for the driver during our 2 day trip), but we couldn't see any other way and wanted to see as much of the country as possible.

Centro Habana
Un peu déçu, on était prêts à rentrer à l'hôtel et dire au revoir a notre guide, quand tout d'un coup le telephone de ce dernièr a sonné. C'etait quelqu'un de son agence qui disait qu'une voiture c'etait libéré! J'ai senti une vague d'espoir me traverser! Une voiture? Pour nous? 
En effet, une voiture c'était libéré a l'agence d'un hôtel dans la vieille ville. Par contre, c'était une voiture 'haut gamme' donc risquait d'être un peu plus cher. En tout cas, moins cher que de louer un taxi! On a dis oui de suite! Notre guide nous a dis de se dépêcher a retourner a l'hôtel pour faire les papiers nécessaires pour la location. On ne savait pas comment le remercier, il nous avait tellement aidé tout l'âpres midi. Et il ne voulait rien accepter de notre part (pourboire...)!
(Donc si un jour vous cherchez un guide qui parle français à la Havane, demandez Alden à l'agence San Cristobal; vous ne serez pas déçu ni arnaqué!)

Rather disappointed, we were getting ready to go back to our hotel when the guide's phone rang. It was one of the agencies ring to say that they had found a car! I felt a wave of hope and joy go right though me! A car? For us?!
Yes it was. There was a car available in a hotel agency in the old part of town. It was a upper standard car, so a bit more expensive, but way less than hiring a taxi! Our guide told us to hurry there to rent it. We had no idea how to thank him. He had been so helpful! He would no accept any money or anything.
(If one day you go to Havana and want a French speaking guide, ask for Alden at San Cristobal agency; you will not be disappointed nor ripped off!)

Apres avoir recuperé notre voiture (et avoir été complètement perdu dans les petites rues a sens unique de la vieille Havane), on est rentré à l'hôtel de très très bonne humeur. Apres tous ces recherches et tant de déspoir, tout c'était bien arrangé à la fin. Le lendemain on allait pouvoir partir direction l'Ouest de l'ile!

After having picked up our car (and getting completely lost in the little one way roads of old Havana) we went back to our hotel, feeling very happy. After all the searching and effort, all the despair, all turned out well in the end. The next day we would be able to drive West!

Notre voiture de loc à coté d'une vieille américaine.
Our car next to an old american.
Ah oui, le voiture. Donc en effet c'était une voiture une peu 'luxe'. Une Kia énorme (7 places) toutes options. (Plus tard pendant notre voyage, on s'est rendu compte que c'était peut être pas plus mal d'avoir une bonne grosse voiture compte tenu du nombre de km parcouru. Dans un 'pot de yaourt' le voyage aurai été moins confortable).

So, our car. It was rather a 'luxury' car. A gigantic Kia (7 seats), with all sorts of fancy options. And very comfortable and easy to drive. (Later during our trip, we were actually very happy to have a big comfy car for all the driving we had to do. In a tiny yogurt pot car, all those miles on bad bumpy roads would have been hell).

Le soir on a décidé de sortir un peu. Fêter notre premier jour a Cuba et découvrir un peu la Havane en soirée.
Notre hôtel se trouvait dans la nouvelle parti de la ville et on voulait se rendre dans la vieille partie. On a donc pris un 'vélo taxi' ! C'était bien marrant et notre 'chauffeur' parlait un peu français.

That evening, we decided to go out to eat and have a drink, and celebrate our first in day in Cuba in the old Havana.
Our hotel was in the new part of town, so we caught a taxi-bike! This was well fun, and our driver was friendly and spoke a bit of french.


On s'est d'abords rendu dans le bar mythique El Floridita. C'est ici que le cocktail le Daïquiri fût inventé; c'est bien sur ce qu'on a commandé!

First stop: the famous El Floridita bar. It is here that the Daïquiri cocktail was invented. Of course, that is why we ordered!




Ensuite nous somme retournés à la Plaza Vieja. Ici nous nous sommes installés en terrasse de la "Taberna De La Muralla". Ils brassent eux-même 2 bières, une blonde et une brune. Sur la photo je déguste leur cocktail maison: un mojito, mais ou l'eau gazeux est remplacé par de la bière! Dangereux!

After, we went back to the Plaza Vieja that we had visited earlier that day. We settled down on the patio of the "Taberna De la Muralla. It is a bar/restaurant where they make their own beer! On the photo I'm trying their special cocktail: A mojito, but with beer instead of fizzy water! Dangerous sh*t!!

La terrasse était plein. Beaucoup de tables commandent des girafes (3 ou 5 litres!!). L'ambiance était vraiment bonne: de la musique et de la bonne humeur.

The patio was full. Lots of people ordered big tubes of beer (3 or 5 liters!!). The ambiance was great: music and joyful.




Pour manger on a du s'installer à l'intérieur car il s'est mis a pleuvoir. On a commander des brochettes de langouste. Très copieux, on a pas pu tout finir, de peur en plus d'être dégouté de la langouste pour le reste de notre séjour!

We had to go inside to eat because it started to rain! We ordered lobster again!


Le serveur nous a montrer comment et ou leur bière était fabriqué. Lorsqu'ils servent des pressions, la bière arrive directement de ces 2 cuves.

The waiter showed us how and where they made the beer. When they serve a beer to a client, it comes strait out of these copper tanks.



L'heure était venu de rentrer à l'hôtel. On ne voulait pas se coucher trop tard car on devait faire pas mal de route le lendemain.
On a trouvé une vielle taxi pour rentrer! Qu'est qu'elle était pourri! Mais vraiment sympa de monter dans une de ces vieilles américaines!

It was time to head back to the hotel. We didn't want to get to bed too late because we had a long drive awaiting us the next day.
We caught an old taxi home! Poor old car! It was in a really bad state! But it was really fun to have a ride in an old american car!



A suivre ......
To be continued.......








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire